Abivax : une biotech très entourée

le
0
Abivax a signé des partenariats avec des instituts médicaux. Ici, Philippe Pouletty, fondateur d'Abivax (d.), avec François Hollande et Raul Castro lors d'un voyage à Cuba. (© Abivax)
Abivax a signé des partenariats avec des instituts médicaux. Ici, Philippe Pouletty, fondateur d'Abivax (d.), avec François Hollande et Raul Castro lors d'un voyage à Cuba. (© Abivax)

L’assemblage est exotique. Au premier étage de la fusée, il y a deux partenariats signés avec deux instituts médicaux cubains. Le premier con­fère à Abivax des droits commerciaux sur un portefeuille de vaccins dans plusieurs marchés émergents. Le second est une licence sur un vaccin thérapeutique contre l’hépatite B en phase finale de développement. Il pourrait être vendu en Europe dès 2018, à la suite des résultats d’une étude en cours attendus pour fin 2016.

Bloc "A lire aussi"

Le deuxième étage de la fusée est une plateforme technologique issue de la fusion de trois biotechs détenues par le fonds Truffle Capital et spécialisées dans l’immunologie. Plusieurs projets en sont issus. Le plus avancé est un traitement contre le sida. Des essais cliniques viennent de démarrer. Un partenariat pourrait être signé à la fin des premiers essais prévue pour l’hiver prochain.

Il y a autant de sciences dans Abivax que d’audace chez ses dirigeants. Le projet dans l’hépatite B est certes très prometteur : Abivax introduit une technologie de rupture, issue d’une recherche publique cubaine méconnue et pourtant en pointe dans le domaine infectieux.

Mais beaucoup d’interrogations demeurent : ce produit sera-t-il efficace sur tous les patients ? Les guérira-t-il ou sera-t-il un traitement chronique de plus ? Quant au projet

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant