Abidal, héros de la Résilience .

le
0
Abidal, héros de la Résilience .
Abidal, héros de la Résilience .

C'est officiel : Eric Abidal (35 ans) a mis fin à sa carrière professionnelle au siège de l'Olympiakos. Quelques jours après l'arrêt de Thierry Henry, c'est une autre figure du foot français qui raccroche les crampons. Hommage au combattant

La vie, la mort. La mort, la vie... Quand on a survécu à cet entre-deux éprouvant, on consacre ensuite, paraît-il, son existence à l'essentiel. A la mi-mai 2011, Eric déclare lors d'une conférence de presse à Barcelone presse qu'il va vendre toutes ses voitures (Porsche, Bentley, Audi, Mini, etc.). L'argent récolté financera des centres de SDF et aidera à payer les soins coûteux d'enfants cancéreux. "Tout s'est écroulé quand j'ai appris pour ma tumeur. Je n'en avais plus rien à cirer du foot. Le plus important, c'est la famille. Une voiture ne t'apporte rien. Alors, à présent, je veux être un exemple et faire quelque chose de bien avec cet argent." La vie, la mort. La mort, la vie... Plus que la religion - Eric est musulman - ou alors, "en plus de la religion", c'est l'expérience tragique vécue trois mois pus tôt qui l'a réellement détaché des contingences matérielles. Le 15 mars précédent, il avait révélé s'être fait diagnostiquer une tumeur au foie. La nouvelle très grave avait quasiment signé la fin de sa carrière avant son opération chirurgicale prévue deux jours plus tard. Et pourtant Le 3 mai, il réintègre le groupe catalan pour affronter le Real Madrid en demie retour de Ligue des champions où il remplace Puyol à la 90e minute sous les acclamations du Camp Nou. Le 28 mai, il disputera la finale de C1 contre Manchester United à Wembley (3-1). On se souviendra de Puyol et Xavi, les capitaines habituels, ajustant le brassard à Abidal afin qu'il soulève le trophée deux mois seulement après son opération.
La 22ème minute
En mars 2012, le déjà miraculé devra subir une greffe du foie qui le condamnera cette fois-ci pour de bon à l'arrêt définitif de sa carrière. Et pourtant Le 6 avril 2013, soit 402 jours après son dernier match, il fait son retour en match officiel dans l'équipe première du Barça contre Majorque (5-0) en remplaçant Gerard Piqué. C'est en véritable miraculé qu'Eric Abidal aura marqué l'histoire récente du foot. Un cortège d'images fortes et d'émotions a accompagné depuis trois ans et sa vie, et sa carrière. Les innombrables messages de soutien ont afflué du monde du foot, des socios et des anonymes. Tels les clameurs "Abi ! Abi !" et les applaudissements du Camp Nou à la 22ème minute des matchs durant son absence des terrains - le 22 est le numéro d'Eric - jusqu'à ce maillot floqué "Courage, Abidal !" revêtu...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant