Abel Xavier : " L'arbitre n'aurait jamais sifflé penalty contre la France"

le , mis à jour le
0
Abel Xavier : " L'arbitre n'aurait jamais sifflé penalty contre la France"
Abel Xavier : " L'arbitre n'aurait jamais sifflé penalty contre la France"

Il aurait pu devenir l'un des meilleurs arrières droits de sa génération. Au lieu de ça, Abel Xavier a eu la mauvaise idée, ou plutôt le mauvais réflexe, de toucher le ballon dans la surface un 28 juin à Bruxelles. Presque quinze ans après les faits, il revient sur cette action de légende non sans amertume.

Alors, il y avait main ou pas ?
C'est drôle parce que même si le temps passe, c'est toujours la première question que l'on me pose. Mais je suppose que c'est normal comme je suis la personne la mieux placée pour en parler. Pour revenir à l'action, il y a eu beaucoup de divergences à ce sujet, mais je peux vous garantir une chose : ce n'était pas intentionnel et il n'y aurait jamais eu penalty si les circonstances avaient été différentes. Plus d'une décennie après, je pense toujours que la décision était sévère sur le plan collectif et dure à digérer sur le plan individuel.

Youtube

Vous pouvez raconter l'action de votre point de vue ?
Vous savez, le football est marqué par une succession de petites erreurs, de petites fautes techniques ou d'inattentions qui ponctuent un match de manière plus ou moins prononcée. Tout va très vite. Il n'y a qu'à voir que sur ce match, deux ou trois minutes avant l'action litigieuse, Fabien Barthez fait l'arrêt de sa vie pour sortir une tête que tout le monde voyait dedans. Si on avait mis ce but, il n'y aurait jamais eu de penalty et on ne parlerait que d'une qualification propre. Maintenant, pour parler de l'action en elle-même, au moment où "ça" arrive, l'équipe est en déséquilibre total. Moi-même, je me retrouve à couvrir le poteau gauche alors que j'aurais dû couvrir le poteau droit, comme je jouais latéral droit. J'ai très vite compris que la mauvaise sortie de Vítor Baía allait remettre le ballon en jeu, donc j'ai essayé de me placer de manière à fermer l'angle du but à la manière d'un gardien de but de handball. Après, tout va trop vite. C'est…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com