Abe évoque les "souffrances" causées par le Japon en 39-45

le
0

TOKYO, 14 août (Reuters) - Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a déclaré vendredi dans un communiqué publié à l'occasion du 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale que son pays avait causé "des dommages et des souffrances incommensurables" mais il a ajouté que les générations n'ayant pas connu le conflit ne devaient pas avoir à en assumer le fardeau. Chaque déclaration de Shinzo Abe sur le sujet est étudiée de près, notamment dans les pays asiatiques occupés à l'époque du conflit par l'armée japonaise, car le chef du gouvernement, conservateur et nationaliste, n'entend pas reprendre à son compte les excuses présentées par certains de ses prédécesseurs. L'héritage de la Deuxième Guerre mondiale continue de peser sur les relations entre le Japon et des pays comme la Corée du Sud et la Chine. Pékin et Séoul ont ainsi dit souhaiter que Shinzo Abe reprenne à son compte les propos tenus en 1995 par son prédécesseur Tomiichi Murayama, qui avait alors présenté "des excuses sincères" pour les souffrances provoquées par "l'agression et le régime colonial" de Tokyo. (Kiyoshi Takenaka, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant