Abe adresse une offrande au mémorial controversé de Yasukuni

le
0

(Avec déclarations d'Abe, précisions) TOKYO, 21 avril (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a adressé mardi un arbuste persistant en guise d'offrande rituelle au mémorial militaire controversé de Yasukuni, a indiqué un porte-parole du gouvernement japonais. Cette démarche intervient avant l'ouverture mercredi d'un sommet Afrique-Asie à Djakarta en marge duquel Shinzo Abe espère rencontrer le président chinois Xi Jinping. "Je suis prêt à rencontrer (Xi) si une telle occasion se présente naturellement. J'aimerais améliorer encore les liens avec la Chine sur le principe d'une relation stratégique mutuellement bénéfique", a dit à des journalistes le chef du gouvernement japonais. L'envoi d'une offrande au mémorial apparaît comme une sorte de compromis de la part de Shinzo Abe qui entend satisfaire les conservateurs japonais attachés aux rituels militaires et ménager les susceptibilités chinoises afin de réchauffer les relations entre Tokyo et Pékin. En Chine et en Corée, le mémorial de Yasukuni est considéré comme le symbole du passé militariste du Japon. Les célébrations officielles au mémorial de Yasukuni provoquent régulièrement la colère de Pékin qui rappelle que certains soldats inhumés ont été condamnés pour crimes de guerre. "La Chine va y voir un double langage quoi qu'il (Abe) dise concernant un geste personnel", a commenté Jeffrey Kingston, directeur du département des questions asiatiques à la Temple University. Shinzo Abe doit faire une brève déclaration mercredi à Djakarta concernant sa position sur le passé militaire de son pays et ses propos seront écoutés avec attention. Selon le quotidien Yomiuri Shimbun, la Chine prendra une décision concernant une éventuelle rencontre entre Xi Jinping et Shinzo Abe après avoir écouté son allocution. (Linda Sieg et Elaine Lies; Pierre Sérisier et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant