Abdeslam pourra être remis "temporairement" à la France-Urvoas

le
0
    PARIS, 8 avril (Reuters) - La France pourra demander la 
"remise temporaire" de Salah Abdeslam avant son transfert 
définitif de Belgique pour permettre son interrogatoire et sa 
mise en examen, a déclaré vendredi le ministre français de la 
Justice. 
    L'avocat de Salah Abdeslam, dernier rescapé présumé des 
commandos djihadistes du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, a 
annoncé jeudi que son client, actuellement incarcéré à la prison 
de Bruges, serait remis aux autorités françaises "d'ici quelques 
semaines".   
    Salah Abdeslam fait également l'objet d'une procédure en 
Belgique pour la fusillade survenue le 15 mars lors d'une 
perquisition policière à Forest, dans l'agglomération 
bruxelloise, au cours de laquelle l'un de ses complices 
présumés, Mohamed Belkaïd, a été abattu. 
    "Son maintien en détention dans le cadre de la procédure 
belge suspend la remise de Salah Abdeslam aux autorités 
françaises, mais n'en remet pas en cause le principe", souligne 
Jean-Jacques Urvoas dans un communiqué. 
    "Dans l'attente de la remise effective de Salah Abdeslam, 
les juges d'instruction français conservent la possibilité de 
solliciter des autorités judiciaires belges sa remise 
temporaire, afin notamment de permettre son interrogatoire et sa 
mise en examen", ajoute-t-il. 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant