Abdeslam mis en examen en France, promet de s'exprimer plus tard

le
0
    PARIS, 27 avril (Reuters) - Salah Abdeslam a été mis en 
examen mercredi par la justice française pour son rôle présumé 
dans l'organisation des attentats parisiens du 13 novembre 2015, 
ont annoncé son avocat français, Frank Berton, et le parquet de 
Paris. 
    Arrêté le mois dernier à Bruxelles, l'homme soupçonné d'être 
le seul rescapé des commandos qui ont fait 130 morts à Paris et 
Saint-Denis a été transféré mercredi matin en France par 
hélicoptère. 
    Il a été placé en détention provisoire et sera entendu par 
le juge d'instruction le 20 mai, a précisé Frank Berton, selon 
lequel Salah Abdeslam a promis de s'exprimer ultérieurement. 
    Il sera incarcéré à l'isolement à Fleury-Mérogis, un 
établissement d'Ile-de-France, a précisé son avocat. 
    Salah Abdeslam a été mis en examen pour : 
    * Participation à une association de malfaiteurs terroriste 
en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteintes 
aux personnes. 
    * Assassinats et tentatives d'assassinats en bande organisée 
en relation avec une entreprise terroriste. 
    * Tentatives d'assassinats en bande organisée sur personnes 
dépositaires de l'autorité publique en relation avec une 
entreprise terroriste. 
    * Séquestration, sans libération volontaire avant le 7ème 
jour, en vue de préparer ou faciliter la commission d'un crime 
ou d'un délit, commise en bande organisée, en relation avec une 
entreprise terroriste. 
    * Détention, en bande organisée, de substances ou produits 
incendiaires ou explosifs ou des éléments ou substances destinés 
à entrer dans la composition de produits ou engins incendiaires 
ou explosifs, en vue de la préparation d'atteintes aux personnes 
ou d'infractions de destruction, dégradation ou détérioration de 
bien par substance explosive, par incendie ou tout autre moyen 
de nature à créer un danger pour les personnes, en relation avec 
une entreprise terroriste. 
   * Détention d'armes de catégories A et B, en bande organisée, 
en relation avec une entreprise terroriste. 
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant