Abdennour détruit, Marchisio construit

le
0
Abdennour détruit, Marchisio construit
Abdennour détruit, Marchisio construit

Emmenée par un Abdennour de gala, l'ASM a longtemps cru à l'exploit à Turin. Mais en face, l'éxpérience de Buffon, l'activité de Marchisio et la petite touche de vice de Morata ont fait la différence. À l'italienne.

Juventus Turin
Buffon (7) : Casillas prend des buts casquettes, Cech croupit sur le banc. Pendant ce temps-là, l'éternel gardien de la Juve douche les quelques espoirs des attaquants monégasques, avec des jambes de vingt ans. Benjamin Buffon.

Evra (5) : Pris dans un duel jeune-vieux avec Kurzawa, devant le regard de Deschamps, Evra a rappelé à son concurrent qu'il s'était battu pour sa place, et que le jeune monégasque avait la chance inouïe d'avoir toute la vie devant lui. Patrice Bruel.

Chiellini (6) : Il accroche Martial dans la surface et se permet de lui faire la morale. Carvalho tente la même et provoque un penalty. L'élégance à l'italienne, sûrement. Giorgio Armani.

Bonucci (5) : Le 5 juillet 1996, le monde a découvert Dolly, le premier mammifère cloné. Aujourd'hui on a découvert Bonucci, le premier Chiellini cloné. Et c'est tout aussi effrayant.

Lichtsteiner (6) : À l'aise dans son couloir comme un banquier suisse en Principauté. Mais est-ce vraiment surprenant ?

Vidal (5) : Fernando Sucre est passé du braquage d'épicerie au braquage de quart de finale de Ligue des Champions. Dommage, on le prenait pour le gentil.

Pirlo (6) : Comme pour Oscar avant le drame, on peut commencer à se demander si Andrea n'est pas avantagé injustement par ses pieds bioniques. Andrea Pirlorius. Remplacé par Barzagli (73ème) qui a lui aussi pu faire admirer sa belle barbe. Pas de jaloux.

Marchisio (7) : Avec sa gueule d'ange, il pourrait séduire la moitié de la population féminine mondiale. Avec ses pieds et son activité, il a conquit la quasi totalité des supporters masculins du Juventus Stadium. Bref, Claudio est à lui seul un appel au libertinage. Marchisio de Sade.

Pereyra (6) : Après Alexis Sanchez, il confirme que le master "football offensif" de la Polytechnique School of Udinese offre des perpectives d'avenir brillantes dans les plus grosses boîtes d'Europe. Remplacé par Sturaro (86ème) qui a fait son petit décrassage, au calme.

Tévez (6) : La famille princière de Monaco possède un yacht dénommé Le Pacha.…



















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant