Abdallah de Jordanie lie paix au PO et lutte contre le terrorisme

le
0

STRASBOURG, 10 mars (Reuters) - La communauté internationale doit se mobiliser pour la paix au Proche-Orient et les droits des Palestiniens si elle veut gagner son combat contre le terrorisme, a déclaré mardi à Strasbourg le roi Abdallah de Jordanie. L'absence de solution politique à ce conflit vieux de plus de soixante ans affaiblit, selon lui, la confiance dans le droit international et sert de justificatif aux djihadistes. "Cela fournit aux extrémistes un cri de ralliement très puissant. Ils exploitent les injustices et ce conflit persistant pour bâtir leur légitimité et recruter des combattants étrangers à travers l'Europe et le monde", a-t-il dit devant le Parlement européen. "Comment pouvons-nous gagner la bataille idéologique si nous ne traçons pas la voie vers une paix israélo-palestinienne", a-t-il demandé. Abdallah, dont c'était la quatrième visite à Strasbourg, est revenu sur les attentats qui ont frappé l'Europe récemment et sur le "meurtre sauvage" d'un pilote de l'armée jordanienne brûlé vif dans une cage par le groupe Etat islamique. "Nous et les autres Etats arabes et musulmans ne défendons pas seulement notre peuple mais aussi notre foi. C'est un combat qui doit être mené en premier lieu par les nations musulmanes, un combat à l'intérieur de l'islam", a-t-il dit. Il a toutefois souligné le caractère également global de ce combat en comparant le développement de mouvements islamistes armés en Asie et en Afrique à la montée du fascisme et du nazisme dans l'Europe des années 30. "La guerre européenne est devenue une guerre mondiale. Aujourd'hui, nous sommes confrontés à une guerre similaire", a-t-il dit. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant