Abd Al Malik : "Il faut être juste avec l'islam"

le
0

On le connaissait rappeur, slameur, poète... On le découvre cinéaste. À 39 ans, Abd Al Malik raconte son histoire sur grand écran avec "Qu'Allah bénisse la France", film dans lequel il reconstitue avec brio sa jeunesse et sa quête spirituelle dans le quartier du Neuhof, à Strasbourg. Islam, amour, rap... l'artiste se confie à Sonia Patricelli sur le plateau de "À l'Affiche".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant