AbbVie recommande à ses actionnaires de renoncer à Shire

le
0
L'AMÉRICAIN ABBVIE PRÉCONISE À SES ACTIONNAIRES DE RENONCER AU BRITANNIQUE SHIRE
L'AMÉRICAIN ABBVIE PRÉCONISE À SES ACTIONNAIRES DE RENONCER AU BRITANNIQUE SHIRE

(Reuters) - Le groupe pharmaceutique américain AbbVie a recommandé jeudi à ses actionnaires de voter contre son projet d'OPA de 55 milliards de dollars (43 milliards d'euros) sur le britannique Shire au vu des modifications apportées le mois dernier par l'administration Obama à la législation fiscale.

"La valorisation sur laquelle nous nous étions entendus n'est plus justifiée en conséquence des nouvelles règles fiscales et nous avons estimé qu'il n'était plus dans le meilleur intérêt de nos actionnaires de continuer", déclare Richard Gonzalez, le directeur général d'AbbVie, dans un communiqué.

AbbVie, basé à Chicago, cherchait avec l'acquisition de Shire à réduire ses impôts en se faisant domicilier au Royaume-Uni, une pratique appelée "inversion fiscale" que les mesures du mois dernier visent à combattre.

Le groupe américain avait déjà laissé entendre mardi soir qu'il pourrait renoncer à acquérir Shire, ce qui entraîné un plongeon de près de 22% du titre du laboratoire britannique mercredi à la Bourse de Londres.

(Aurindom Mukherjee à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant