Abbas rouvre une ONG palestinienne sur pression des Européens

le
0

RAMALLAH, Cisjordanie, 27 août (Reuters) - Le président palestinien Mahmoud Abbas a dû renoncer à sa décision de fermer une ONG palestinienne financée par la communauté internationale après une intervention des Européens, indiquent des responsables jeudi. La Coalition palestinienne pour la paix (CPP) fait la promotion, avec l'aide de militants israéliens, d'un projet officieux baptisé "Initiative de Genève" pour la constitution d'un Etat palestinien et la fin du conflit avec Israël. Dans un décret promulgué la semaine passée, Mahmoud Abbas ordonnait la fermeture de l'ONG et le transfert au ministère palestinien de l'Information de ses avoirs et propriétés à Ramallah en Cisjordanie. Un responsable palestinien, s'exprimant sous condition d'anonymat, a indiqué que les partenaires européens de la CPP, en particulier la Suisse, ont insisté auprès du gouvernement palestinien pour qu'elle demeure ouverte. Le ministère suisse des Affaires étrangères a reçu un courrier de son homologue palestinien promettant que la coalition pourrait continuer à oeuvrer. Les services de Mahmoud Abbas n'ont fourni aucune explication à la prise du décret de fermeture mais ce dernier apparaît comme une tentative pour marginaliser Yasser Abed Rabbo, directeur de la CPP et ex-secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), fonction dont il a été démis le mois dernier par le président palestinien. (Ali Sawafta; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant