ABB: perd 7% à Zurich, prises de commandes en berne.

le
0

(CercleFinance.com) - Lanterne rouge de l'indice SMI, l'action ABB se repliait de plus de 7% ce matin à la Bourse de Zurich, à 20,4 francs, alors que les entrées de commandes se sont réduites significativement au 3e trimestre.

Au 3e trimestre (T3), l'équipementier industriel centré sur les systèmes électriques et les automatismes a enregistré un CA de 8,3 milliards de dollars (- 3% en données publiées, stable à données comparables).

Le résultat d'exploitation ajusté (l'“EBITA opérationnel”) plie dans ces mêmes termes de 3 et 2% à 1,04 milliard de dollars, soit une marge en hausse symbolique de 10 points de base à 12,6%. Enfin, le bénéfice net s'érode de 2% à 568 millions de dollars (0,27 dollar par titre).

Le directeur général d'ABB, Ulrich Spiesshofer, estime que le T3 a été marqué par “des incertitudes macroéconomiques significatives” facteur d'attentisme, comme le vote du Brexit au Royaume-Uni, le début de la campagne électorale aux Etats-Unis, et la journée investisseurs du 4 octobre. M. Spiesshofer met en avant l'amélioration de la marge “pour le 8e trimestre consécutif” et la progression du cash flow opérationnel.

Certes, le CA ressort un peu au-dessous des attentes, mais ce sont surtout les commandes, indicateur d'activité future, qui inquiètent : les entrées en carnet ont fortement reculé au T3 (- 13% en organique, et - 8% sur neuf mois) à 7,5 milliards de dollars alors qu'elle étaient attendues vers 8,3 milliards de dollars. En cause : les replis marqués (- 21% dans les deux cas au T3) des divisions Process Automation et aussi Power Grids, qui récemment a été redressée.

“Le discours est prudent”, commente ce matin Aurel BGC. Pour Société Générale (SG), “la baisse de 6% des commandes de base (au T3, soit celles d'un montant inférieur à 15 millions de dollars, ndlr) pose des questions alors que 2017 s'annonce”, sachant que les “grosses commandes” et les services ne sont pas en reste.

Ce qui est de nature à peser sur le titre, d'autant que l'action ABB résistait bien depuis la journée investisseurs. “Cette faiblesse pourrait aussi accroître la pression exercée par les investisseurs activistes (Cevian Capital et Artisan Partners, soit environ 8% du capital, ndlr), d'autant que ces derniers ont été déçus de l'absence de scission de la division Power Grids', ajoute SG.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant