ABB-Bénéfice au T2 inférieur aux attentes, l'action baisse

le
0
 (Actualisé avec détails et contexte) 
    ZURCIH, 20 juillet (Reuters) - Le conglomérat suisse ABB 
 ABBN.S  a publié jeudi un bénéfice net au deuxième trimestre en 
hausse de 3%, inférieur au attentes, pénalisé par la hausse des 
matières premièrs, en dépit d'une hausse des prises de commandes 
et de la solide performance de son activité de robots 
industriels. 
    Le bénéfice net sur la période avril-juin affiche une hausse 
de 29% à 525 millions de dollars (456 millions d'euros) contre 
406 millions de dollars un an plus tôt. Il est inférieur aux 
prévisions des analystes qui tablaient sur 580 millions de 
dollars selon le consensus Thomson Reuters. 
    Le chiffre d'affaires s'est établi à 8,45 milliards de 
dollars, également en deçà du consensus de 8,53 milliards de 
dollars. 
    Le titre perd 2,55% à Zurich dans les premiers échanges.  
    Les prises de commandes ont augmenté de 3%, ajustées des 
effets de changes. Elles ont représenté 8,35 milliards de 
dollars, contre 8,26 milliards prévus par les analystes. 
    L'activité dans les robots industriels, qui compense le 
déclin dans les produits et réseaux électriques, a été le 
principal contributeur à ce résultat, a souligné la société. 
    Le directeur général Ulrich Spiesshofer a indiqué que les 
prises de commandes avaient largement progressé et dans toutes 
les régions. 
    La baisse de la marge d'exploitation, tombée à 12,4% contre 
12,9% un an auparavant, la hausse du prix des matières 
premières, notamment du cuivre n'ayant pu être répercutée. 
    Les surcapacités dans certaines activités ont également 
pénalisé l'Ebitda (bénéfice d'exploitation ajusté avant 
intérêts, impôts, dépréciations et amortissement) qui a baissé 
de 7% à 1,04 milliard de dollars. 
    "Si nous sommes satisfaits de la dynamique de la croissance, 
particulièrement avec celle à deux chiffres des commandes dans 
la division Robotics and Motion, nous restons fermement 
concentrés sur l'amélioration de la gestion opérationnelle et de 
nos coûts", a déclaré Ulrich Spiesshofer dans un communiqué. 
    Le groupe est resté prudent sur ses prévisions pour 2017, 
qu'il a qualifiée d'"année de transition". 
    Bien qu'il existe des signes positifs en provenance des 
Etats-Unis et que le marché chinois devrait continuer à 
progresser, le marché mondial continue de souffrir d'une modeste 
croissance et d'un contexte incertain, a estimé ABB. 
    ABB a souffert ces dernières années de la baisse des 
commandes, de nombreux clients différant leurs achats dans un 
contexte de baisse des prix du pétrole et d'incertitudes 
géopolitiques.     
    La Chine et les Etats-Unis sont les deux principaux marchés 
d'ABB. 
 
 (John Revill, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant