ABB bat le consensus, prévoit encore des temps difficiles

le , mis à jour à 10:45
0

* Bénéfice net T3 $577 mlns (consensus: $527 mlns) * C.A. T3 $8,5 mds (consensus: $8,8 mds) * Marge d'Ebita de 12,5% * L'action monte en Bourse de Zurich (Actualisé avec de futurs licenciements, objectif de marge, cours de Bourse) par John Miller ZURICH, 21 octobre (Reuters) - ABB ABBN.VX a publié mercredi un bénéfice net meilleur que prévu au troisième trimestre, ses mesures de réduction des coûts lui ayant permis de compenser la morosité de l'activité dans le secteur du pétrole et du gaz et un ralentissement de la croissance en Chine et aux Etats-Unis, ses deux principaux marchés. Pour autant, le conglomérat industriel s'attend à procéder à des licenciements en raison d'une "contraction massive" des investissements industriels. En particulier, des sites de production de la division Discrete Automation seront fermés et les coûts afférents au siège social de Zurich seront également réduits. "L'atmosphère (au sein du personnel) est tendue, comme vous pouvez l'imaginer en un moment pareil, mais c'est aussi une atmosphère constructive, tournée vers l'avenir", a dit le directeur général Ulrich Spiesshofer à la presse. Le bénéfice net ressort à 577 millions de dollars (508 millions d'euros). Les analystes anticipaient un recul de 28% de ce solde à 527 millions. Le chiffre d'affaires s'établit à 8,52 milliards de dollars, en baisse de 13% et en deçà du consensus le donnant à 8,81 milliards. ABB a amélioré par ailleurs la performance de sa division Power Systems (systèmes électriques) et cet élément couplé aux mesures de restructuration lui a permis d'améliorer de 50 points de base la marge opérationnelle, à 12,5%, et de dégager un résultat opérationnel par action en hausse, a observé Ulrich Spiesshofer. La division Power Systems a connu deux années difficiles, marquées en particulier par les retards de projets de champs d'éoliennes en Mer du Nord. Spiesshofer a ajouté que les marchés resteraient sans doute difficiles pendant encore une bonne partie de l'année prochaine et que l'examen stratégique de la division Power Grids serait vraisemblablement bouclé l'an prochain. Power Grids regroupe l'essentiel des actifs de la division Power Systems ainsi que la division Power Products, qui fabrique des transformateurs pour les sociétés de services aux collectivités. ABB a bon espoir d'atteindre pour Power Grids un objectif de marge d'exploitation de 8% à 12% en 2016. ABB avait ramené en septembre son objectif de croissance moyenne du chiffre d'affaires annuel de 4%-7% à 3%-6% jusqu'en 2020 et avait dit qu'il accélérait un programme de restructuration qui devait aboutir à un milliard de dollars d'économies annuelles d'ici la fin 2017. ID:nL5N11F0Z8 Ulrich Spiesshofer est pressé par un nouvel investisseur, le fonds d'investissement suédois Cevian, d'améliorer la performance. Cevian détient plus de 5% du capital d'ABB, dont l'action a perdu 18% depuis le début de l'année. Elle gagne 0,7% à 17,41 francs à Zurich en matinée. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant