ABB accompagne sa nouvelle stratégie de rachats d'actions

le
0

* Objectifs à moyen terme moins ambitieux pour 2015-2020 * Programme de rachats d'actions de quatre milliards de dollars * Le titre ABB gagne près de 1,6% (Actualisé avec détails, déclarations, cours de l'action) ZURICH, 9 septembre (Reuters) - ABB ABBN.VX a annoncé mardi un programme de rachats d'actions de quatre milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), le groupe d'ingénierie suisse espérant ainsi amadouer les investisseurs à l'occasion de la présentation de nouveaux objectifs financiers à moyen terme. Ces objectifs, fixés pour la période 2015-2020, tiennent compte d'une conjoncture mondiale mitigée et sont de ce fait moins ambitieux que ceux qui avaient été définis pour 2010-2015. Les intervenants de marché ont néanmoins surtout retenu l'annonce des rachats d'actions et, vers 13h00 GMT, le titre ABB avançait de 1,86% à 21,86 francs suisses, affichant la deuxième plus forte hausse de l'indice Stoxx 50 .STOXX50 . Ulrich Spiesshofer, directeur général de la société, a détaillé lundi sa feuille de route à Londres, un an tout juste après avoir remplacé Joe Hogan à la tête de l'entreprise. "Je considère que la bonne décision à l'heure actuelle consiste à rendre de l'argent aux actionnaires plutôt que de s'embarquer dans une politique d'acquisitions à grande échelle", a-t-il dit à la presse. Ancien consultant en management, Ulrich Spiesshofer a passé les 12 derniers mois à examiner les différentes unités d'ABB et à vendre certains actifs jugés non stratégiques, comme par exemple, fin juin, la cession pour 600 millions de dollars de Meyer Steel Structures. ID:nL6N0P83N0 Ulrich Spiesshofer précise qu'ABB veut faire partager à ses actionnaires les fruits de cette rationalisation du groupe via le programme de rachats de titres. "Il s'agit d'un important gage de confiance dans le potentiel de croissance d'ABB", a-t-il dit. Pour la période 2015-2020, ABB dit attendre une croissance de son chiffre d'affaires à périmètre constant de 4% à 7% par an. Sur la période, ABB vise une marge opérationnelle de 11% à 16%. Ces nouveaux objectifs remplacent, pour le chiffre d'affaires, une fourchette de croissance allant de 5,5% à 8,5% pour la période 2011-2015 et, pour la marge brute, un objectif de 13% à 19%. ABB a également dit qu'il prendrait des mesures destinées à renforcer la coopération entre ses cinq divisions et qu'il allait réorganiser ses structures régionales pour mettre sur l'accent sur trois grandes zones : Asie, Europe et Afrique-Moyen-Orient. En même temps que sa présentation stratégique, ABB a également annoncé deux contrats, l'un de 800 millions de dollars décroché auprès de Scottish Hydro Electric Transmission portant sur une connexion d'électricité sous-marine en Ecosse. L'autre, d'une valeur de 103 millions, a été attribué au groupe par le brésilien Vale et concerne des systèmes d'électricité et d'automation pour une mine de minerai de fer dans le nord du Brésil. Siemens SIEGn.DE , concurrent allemand d'ABB, a opté lui aussi pour un programme de rachat d'actions, annoncé en mai dernier, d'un montant de quatre milliards d'euros. (Caroline Copley; Benoit Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant