Abattage de vaches : après la vidéo-choc, Le Foll plaide pour le bien-être animal

le
1

La vidéo avait été diffusée pour faire réagir, y compris dans les plus hautes sphères politiques. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a estimé vendredi que «toute mesure» pouvant favoriser le respect du bien-être animal dans les abattoirs devait «être prise». La veille, l'association L214 avait diffusé des images chocs qui dénonçaient l'abattage de vaches en gestation.

 

À lire : l'association L214 dénonce l'abattage des vaches gestantes

 

Invité de la radio RTL, le porte-parole du gouvernement a estimé qu'il fallait «éviter que l'on choque encore une fois» mais a refusé de pointer du doigt la filières des éleveurs. Stéphane Le Foll a rappelé que l'abattage des animaux était légal, selon la législation européenne, jusqu'aux 90% du terme de la gestation - ce qui équivaut à huit mois pour une vache. Le porte-parole du gouvernement a toutefois estimé qu'on pouvait «rendre plus sévère» la législation, «à l'échelle nationale et même à l'échelle européenne.»

 

Le ministre a également rappelé la mise en place d'un amendement dans la loi Sapin II, qui rend délictueux les mauvais traitements exercés sur les animaux en abattoir, ce qui doit permettre de protéger les salariés qui les dénoncent. Selon Stéphane Le Foll, le gouvernement met en place un «projet global» : la loi, selon lui, «va rendre tout manquement aux règles du bien-être comme un délit sanctionnable», ce qui doit «donner des systèmes pour alerter» et devrait «faire en sorte qu'on respecte plus les vétérinaires, qu'on va rajouter».

 

Dans la vidéo de l'association L-214, des images tournées par un salarié du plus grand abattoir de France à Limoges montraient des salariés en train de trancher au couteau les utérus des vaches, avant de jeter les foetus à des stades de croissance plus ou moins avancés dans des grands bacs de viscères. Ils finissent à l’équarrissage où les débouchés, prévus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 28351485 il y a un mois

    Et personne ne va voir dans les hospices comment sont traités les petits vieux ...! CE PAYS EST JUSTE UNE HONTE on s'y occupe plus des vaches que des gens faibles !!!