Abandon des charges contre Moubarak-Le parquet fait appel

le
0

LE CAIRE, 2 décembre (Reuters) - Le parquet de la République d'Egypte, invoquant des vices de procédure, a fait appel mardi de la décision de justice d'abandonner les charges qui pesaient sur l'ancien président Hosni Moubarak, son ministre de l'Intérieur et six collaborateurs en lien avec la mort de manifestants lors de la révolution du début 2011. "L'examen des raisons de la décision a fait apparaître des vices de procédure qui ont entaché le jugement", a déclaré le procureur dans un communiqué. Un tel appel fait partie intégrante du processus judiciaire et l'on s'attendait à ce qu'il soit intenté à la suite de l'abandon des charges samedi. Si Hosni Moubarak, qui a 86 ans, est rejugé dans le cadre de cette affaire, ce sera pour la troisième et dernière fois en vertu du droit égyptien. La justice égyptienne a abandonné samedi les charges de complicité de meurtre qui visaient l'ancien président, accusé d'avoir donné ordre de tirer sur des manifestants lors de la révolution de 2011. L'ex-dirigeant avait été condamné à la réclusion à perpétuité en 2012 pour complicité du meurtre de 239 manifestants, mais un nouveau procès avait été ordonné en appel. (Omar Fahmy; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant