AB InBev relève ses synergies attendues après un 4e trimestre décevant

le
0
AB INBEV RELÈVE SES SYNERGIES APRÈS UN 4E TRIMESTRE DÉCEVANT
AB INBEV RELÈVE SES SYNERGIES APRÈS UN 4E TRIMESTRE DÉCEVANT

BRUXELLES (Reuters) - Anheuser-Busch InBev, le premier brasseur mondial, a relevé le montant des synergies attendues du rachat de SABMiller après des résultats inférieurs aux attentes en fin d'année, en raison de mauvaises performance de ses ventes de bière au Brésil.

Le propriétaire, entre autres, des marques Budweiser, Corona et Stella Artois, qui a racheté son concurrent SABMiller pour 79 milliards de livres sterling (88 milliards d'euros), a porté son objectif d'économies de coûts et de synergies à 2,8 milliards de dollars (2,66 milliards d'euros) contre 2,45 milliards auparavant. Ce chiffre inclut le montant de 1,05 milliard de dollars que SABMiller avait annoncé avant la fusion.

Le groupe, qui fabrique plus du quart de la bière mondiale, a dit avoir déjà réalisé 829 millions d'économies. Les quelque deux milliards restants interviendront dans les trois à quatre ans.

(Philip Blenkinsop, Juliette Rouillon pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant