AB InBev-Le bénéfice grevé par les USA et le Brésil

le
0

BRUXELLES, 31 octobre (Reuters) - Anheuser-Busch InBev ABI.BR a publié un bénéfice en hausse au troisième trimestre, mais moins que prévu, en raison d'une réduction des stocks des grossistes aux Etats-Unis et d'une stagnation du marché brésilien après la Coupe du Monde de football. Le premier brasseur mondial, propriétaire des marques Budweiser, Stella Artois et Corona, a dit vendredi que les volumes de bière avaient baissé de 2,7% sur la période juillet-septembre, avec des reculs constatés en Amérique du Nord, en Europe et dans la région Asie-Pacifique. Ab InBev a fait état d'une hausse de 1,3% à périmètre comparable de l'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) au troisième trimestre, à 4,75 milliards de dollars (3,78 milliards d'euros), en deçà du consensus Reuters qui le donnait à 5,0 milliards. Le brasseur attribue ce résultat inférieur aux attentes à une baisse des ventes aux Etats-Unis, son principal marché, à des volumes stagnants et des hausses de prix limitées au Brésil et à des économies restreintes au Mexique, de 10 millions de dollars seulement contre plus de 200 millions lors de la période comparable un an auparavant. "Nous pensons que le troisième trimestre est un cas à part pour ce qui concerne la performance de l'Ebitda et qu'il n'est pas révélateur des tendances futures d'activité pour l'entreprise", a dit le brasseur. Le leader du marché aux USA, au Brésil et au Mexique, trois des quatre marchés de la bière générant le plus de profits, a toutefois tiré parti d'une évolution de la clientèle chinoise vers ses marques haut de gamme Harbin et Budweiser, générant sur ce marché une hausse de 20% de l'EBE. La faiblesse du marché européen s'explique à l'est par le conflit russo-ukrainien et à l'ouest par un mois d'août très humide. Ab InBev a répété que la tendance des volumes devrait s'améliorer aux Etats-Unis et que les volumes au Brésil et au Mexique renoueraient avec la croissance cette année. Le brasseur a subi l'an passé une contraction des ventes dans toutes les régions, l'Asie-Pacifique exceptée. Heineken HEIN.AS a publié la semaine dernière des ventes inférieures aux attentes au troisième trimestre en raison d'un été humide en Europe. ID:nL6N0SH1GF Les grands brasseurs mondiaux comptent sur l'Amérique latine, l'Asie et l'Afrique pour assurer leur croissance en raison de dépenses de consommation atones dans une Europe qui se redresse lentement et d'une croissance limitée aux USA. L'action Ab InBev perdait 2,6% à 84,93 euros en matinée. (Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant