A Yutz, le numérique à l'école devient doucement réalité

le
0
A Yutz, le numérique à l'école devient doucement réalité
A Yutz, le numérique à l'école devient doucement réalité

Des écrans interactifs au lieu de tableaux noirs, une plateforme numérique pour échanger avec le prof: bienvenue à Yutz (Moselle) dans un des 23 "collèges connectés" où la France cherche à rattraper son retard dans le domaine de l'éducation numérique par rapport aux autres pays développés.Laurie Grellier, professeur d'histoire-géographie au collège Jean Mermoz, présente à ses nouveaux élèves de sixième la plateforme numérique sur laquelle ils vont désormais travailler et échanger avec leurs enseignants."Vous allez chacun avoir un code d'accès pour vous connecter, pour voir vos livres en ligne et faire vos devoirs", explique-t-elle en faisant une démonstration sur le tableau pédagogique interactif, qu'elle contrôle depuis son ordinateur de bureau.Concentrés, les enfants ont les yeux rivés sur le tableau, où s'enchaînent textes, photos, cartes géographiques, au gré des clics de l'enseignante.Le collège Jean Mermoz est l'un des 23 établissements-pilote en France désignés comme laboratoires de l'école de demain.Pour la plupart de ces enfants issus de la "génération internet", rien de plus normal à ce que le numérique débarque en classe aujourd'hui."Moi j'aime bien travailler avec l'ordinateur parce que je suis un +geek+, un +no-life+!", fanfaronne Valentin, 11 ans. "C'est quoi un geek?" murmurent déjà quelques camarades, impressionnés.Et puis grâce aux manuels scolaires dématérialisés, "le cartable sera moins lourd" et "en cas d'absence, ça permettra de mieux rattraper les cours", ajoute la pragmatique Lindsay.Jason, lui, est moins enthousiaste. Et aussi un peu inquiet. "Moi j'ai l'habitude des livres. Les ordinateurs, je comprends pas", confie-t-il. "On apprendra tous ensemble à s'en servir", le rassure l'enseignante.Les "interros" restent sur papierSi pour ces "petits" de sixième l'éducation 2.0 est une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant