A Yerres, ville de Dupont-Aignan, des manifestants « désemparés » après son ralliement à Le Pen

le
5
Yvonne Aubertin, 83 ans, est venue protester contre le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen.
Yvonne Aubertin, 83 ans, est venue protester contre le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen.

Depuis samedi matin, le fief de l'ancien candidat à la présidentielle connaît des rassemblements quotidiens d'habitants de la commune et des environs.

Sur la place de l'église, les pavés sont bien lustrés, le petit manège de chevaux est sagement rangé sous une bâche. Yerres (Essonne), 29 000 habitants, est une ville proprette, qui n'a pas vraiment l'habitude des mouvements d'humeur. Depuis samedi 29 avril pourtant, le fief de Nicolas Dupont-Aignan connaît des rassemblements quotidiens d'habitants de la commune et des environs, qui viennent protester contre le ralliement de leur maire à Marine Le Pen.

Lundi, ils étaient quelque 600 à défiler dans les rues. Mardi 2 mai, une grosse centaine de personnes a fait le déplacement. « La France a mal, Yerres a mal, j'ai mal » ou « Yerres n'est pas une ville Front national, honte au maire », peut-on lire sur les pancartes bricolées. « On veut défendre notre région, ses valeurs », expliquent René-Paul et Henriette Spiegel, deux sexagénaires venus de la commune voisine de Brunoy.

Nicolas Dupont-Aignan « trompe l'agglomération du Val d'Yerres, qui se retrouve mêlée à ça », regrettent-ils, craignant aussi que « cela donne un coup d'élan au FN dans la région, qui ne le mérite pas, encore moins que dans beaucoup d'endroits ». Ici, disent-ils, « c'est calme, paisible. Sans problème ».

« On est catalogués "extrême droite" » Elu depuis 1995, le maire bénéficie de la confiance solide de ses administrés. Il n'a même pas eu besoin de second tour pour gagner les trois dernières municipales, l'emportant chaque fois avec plus de 76 % voix dès le premier tour. Mais le mot « trahison » est dé...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 7 mois

    Dupont-Aignan Il n'a pas tout à fait tort sur les idiots utiles ! Mais lui-même n'est-il pas tout simplement un idiot inutile?

  • M1461628 il y a 7 mois

    LE FUTUR PREMIER MINISTRE DE MARUINE TRAITE LES FRANCAIS D'IDIOTS ......c'est beau une France apaisée

  • ebrardpa il y a 7 mois

    Un nombre minimum de manifestants, mais, comme toujours, un effet de loupe " exorbitant " de l'expression démocratique ; c'est le " syndrome des femens ", qui met en lumière la nécessité d'un code éthique pour les médias.

  • franck8 il y a 7 mois

    Il est bien le seul à s'imaginer premier ministre ! Même Le Pen n'y croit pas !

  • newwin il y a 7 mois

    Il a choisi la voix de la raison face aux mondialistes et ce n est pas ds manifestants sponsorisés par le ps qui le feront changer d avis debout la France libre