A Wismar en Allemagne, la peur des migrants en l'absence de réfugiés

le
1

Quasiment absents dans la région mais omniprésents dans les esprits, les réfugiés sont au coeur de la campagne électorale dans le Mecklemburg Vorpommern, Land allemand au bord de la Baltique. Si les sociaux démocrates sont en tête dans les sondages, le parti de droite populiste AFD talonne la CDU, le parti de la chancelière avec 21% des voix. SUJET. Durée: 01:46

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 il y a 3 mois

    Depuis Mitterand, la gauche (et les journalistes qui sont ses principaux propagandistes) nous sert cette apparente idiotie que le vote extreme est dans les endroits où il ya le moins d'immigR.és. Ils devraient lire Guilluy. Il montre que là où il y en a (effectivement) le moins, c'est là où le marché du travail est le moins tendu. Donc le vote "extreme" est à où le marché du travail est le plus tendu et où les gens ont encore moins envie que leurs enfants n'aient pas de chance de ne pas trouver!