A Washington, Donald Trump rencontre le patron des républicains

le
1
Le candidat à l'investiture républicaine, Donald Trump, à Washington le 31 mars.
Le candidat à l'investiture républicaine, Donald Trump, à Washington le 31 mars.

Favori pour l’investiture conservatrice, le milliardaire entretient des relations très tendues avec le Grand Old Party et menace de se présenter en indépendant.

Le favori dans la course à l’investiture républicaine en vue de la présidentielle de novembre, Donald Trump a rencontré jeudi 31 mars à Washington le président du comité national républicain (RNC). L’entrevue entre les deux hommes intervient alors que les tensions sont vives entre le candidat et le parti.

« Viens de faire une très bonne réunion avec Reince Priebus et le parti républicain. Ai hâte de rassembler le parti − ça va se faire ! » a ainsi écrit le magnat de l’immobilier sur Twitter après ce rendez-vous, dans les locaux du parti à deux pas du Capitole. Rien n’a filtré sur le contenu de leur discussion, qui a duré une cinquantaine de minutes.

Donald Trump avait auparavant annoncé qu’il serait dans la capitale fédérale pour une série de réunions. Selon Politico, l’homme s’est entretenu avec ses conseillers diplomatiques. Il avait également fait savoir qu’il disposait désormais du soutien de deux élus républicains de la Chambre des représentants.

« J’ai été traité de façon très injuste » Le milliardaire avait jeté un froid, mardi, en affirmant qu’il ne se sentait plus tenu par l’engagement qu’il avait signé en septembre de respecter l’issue des primaires du Grand Old Party, qui l’empêchait de se présenter en indépendant à la présidentielle s’il ne remportait pas l’investiture.

« J’ai été traité de façon très injuste, par le comité national républicain, le parti républicain, l’establishment », avait-il alors fait valoir. Donald Trump souffle le chaud et le fro...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 8 mois

    Donald Trump n'est pas un Républicain, c'est un ami de longue date des Clinton. Il a financé la campagne de Bill. Il a usurpé le titre de Républicain et fait le clown pou , en définitive, faire élire Hillary, complètement hystérique. C'est sans doute la plus grosse entourloupe "démocratique" de l'histoire. Mais c'est américain.