A Washington, Barack Obama poursuit sa tournée des dernières fois

le
1
Le président américain Barack Obama lors du dîner de l'association des correspondants de la Maison Blanche, le 30 avril.
Le président américain Barack Obama lors du dîner de l'association des correspondants de la Maison Blanche, le 30 avril.

Le président américain participait samedi à son huitième et dernier dîner de l’association des correspondants de la Maison Blanche, devenu au fil des années un événement mondain de la capitale.

Barack Obama a bouclé la boucle samedi 30 avril en participant à son huitième et dernier dîner de l’association des correspondants de la Maison Blanche, devenu au fil des années un événement mondain de Washington. Comme le veut la coutume, il a rivalisé à distance avec l’humoriste chargé d’animer la soirée, Larry Wilmore, de la chaîne Comedy Central.

« L’année prochaine, quelqu’un d’autre sera exactement à ma place, et tout le monde se demande bien qui elle sera », a glissé le président, laissant entendre que son ancienne secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, avait de très bonnes choses de lui succéder face au favori républicain Donald Trump. Plus caustique, il a estimé que lorsque cette dernière tentait de s’adresser aux jeunes électeurs, elle avait l’aisance d’une vieille tante venant de s’inscrire sur Facebook. Dans une allusion à la virulence de la campagne des primaires émaillée d’injures côté républicain, M. Obama a fait mine de prendre sa part de responsabilité : « Il y a huit ans, j’avais dit que le temps était venu de changer la tonalité de la politique, rétrospectivement, j’aurais dû être plus précis ».

Décochant les traits d’humour préparés et sélectionnés avec soin avec ses « plumes », M. Obama n’a épargné ni le rival de Mme Clinton, Bernie Sanders, présent à la soirée, ni la presse (« Chaque année, quelqu’un fait une blague sur Buzzfeed qui transforme le paysage médiatique et chaque année, le Washington Post rie un peu moins fort »), ni les candidats républic...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 7 mois

    Il y a deux sortes de présidents, celui qui a ravi ses convives et qui a une classe incontestable, et celui qui a le chic parisien avec son casque et scooter !!!