A Wall Street, les technologiques en vedette au bal des résultats

le
0
LES VALEURS TECHNOLOGIQUES VONT OUVRIR LE BAL DES RÉSULTATS À WALL STREET
LES VALEURS TECHNOLOGIQUES VONT OUVRIR LE BAL DES RÉSULTATS À WALL STREET

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Les résultats de certains des plus grands noms américains des hautes technologies vont probablement concentrer l'attention des investisseurs au cours des prochains jours car ils permettront d'en savoir plus sur l'état de santé de ce secteur clé.

A l'agenda très chargé des résultats attendus d'ici vendredi figurent entre autre Intel et Yahoo mardi, eBay mercredi et Google jeudi.

Le secteur technologique affiche le taux de croissance attendu des profits le plus élevé des 10 grands secteurs de l'indice Standard & Poor's-500 pour le deuxième trimestre, à 12,3% selon le consensus Thomson Reuters, ce qui serait sa meilleure performancce depuis le début 2012.

Il y a un an, les bénéfices des "technos" avaient reculé de 3,2%.

Les analystes de Goldman Sachs expliquent dans une note récente que le secteur des technologies de l'information "apparaît comme le secteur le plus sous-évalué", ce qui devrait justifier un intérêt soutenu de la part des investisseurs.

La croissance du bénéfice par action (BPA) du secteur a été en moyenne supérieure de 5,4 points de pourcentage à celle du S&P-500 sur les 10 dernières années mais cet écart n'est plus que d'un point, précise la note de Goldman Sachs.

Alors que le Dow Jones et le S&P-500 ont atteint des records ces dernières semaines, le Nasdaq Composite, dans lequel les valeurs technologiques pèsent lourd, évolue encore 700 points en dessous de son plus haut historique, ce qui suggère qu'il conserve un potentiel de hausse.

Les résultats du secteur de la high-tech "seront à coup sûr importants parce que le marché a commencé à prendre de la vitesse avec l'amélioration des indicateurs économiques", explique Quincy Krosby, responsable de la stratégie de Prudential Financial. "On a envie de résultats solides et si c'est le cas avec de grands noms de la high-tech, ça aidera."

Neuf des 13 subdivisions du secteur technologique devraient afficher des bénéfices en hausse par rapport à l'an dernier, les meilleures performances étant attendues dans les semi-conducteurs et les équipements de fabrication de semi-conducteurs, selon les données Thomson Reuters.

L'indice de référence des semi-conducteurs a gagné 20,3% depuis le début de l'année, contre +5,7% pour le Nasdaq Composite.

NUAGES SUR LA FINANCE, YELLEN AU CONGRÈS

Parmi les 10 secteurs du S&P-500, ce sont les financières qui offrent les plus mauvaises perspectives de résultats: leurs bénéfices sont attendus en repli de 3,5% par rapport aud euxième trimestre 2013, toujours selon les données Thomson Reuters. Neuf des 21 subdivisions du secteur devraient publier des résultats en baisse.

La semaine à venir sera animée entre autres par les publications de JPMorgan Chase & Co et Goldman Sachs Group mardi, Bank of America mercredi et Morgan Stanley jeudi.

Tous devraient avoir subi l'impact du ralentissement des activités de refinancement de prêts immobiliers et de celles de trading, que la croissance de la banque d'investissement et la gestion d'actifs ne devrait pas suffire à compenser. L'augmentation des charges liées aux litiges en cours et au durcissement de la réglementation financière.

Vendredi, Wells Fargo a parfaitement illustré certaines des principales difficultés auxquelles est confronté le secteur bancaire américain en annonçant une chute de 39% de ses revenus dans le crédit immobilier.

Au-delà des résultats de sociétés, les investisseurs suivront avec attention les auditions de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale au Congrès, mardi et mercredi.

(Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant