À Wall Street, les salariés et les actionnaires ne sont pas à la fête

le
0
Les bonus des banquiers devraient baisser de 20 à 30%. Les réductions d'effectifs s'accélèrent.

Les bonus des banquiers de Wall Street sont partis pour reculer de l'ordre de 20 à 30% en moyenne par rapport à 2010, année qui avait elle-même marqué une forte baisse. Les estimations de cabinets spécialisés et des services fiscaux de l'État de New York concordent. Mais il faudra attendre janvier pour en avoir la confirmation.

Si les salariés des banques de Wall Street ne sont pas à la fête, leurs actionnaires non plus. Depuis le début de l'année, les actions des banques américaines, grandes et petites, ont plongé en moyenne d'un quart. Dans le même temps pour des géants comme Bank of America, deuxième banque américaine de dépôt, ou Goldman Sachs, la banque d'investissement la plus puissante du monde, l'effondrement est respectivement de 56% et 40%.

Les profits ont été médiocres cette année et les perspectives restent inquiétantes. «Le secteur des services financiers est confronté à un environnement extrêmement difficile, avec la conjonction d'une incertitu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant