À Villeneuve-sur-Lot, une législative partielle à haut risque pour le PS

le
0
Au lendemain de l'annonce par Jérôme Cahuzac de son retrait de la vie politique, le PS n'a pas encore désigné son candidat.

Qui va succéder à Jérôme Cahuzac? En jetant l'éponge mardi soir sur RMC et BFMTV, l'ancien maire de Villeneuve-sur-Lot a donné le top départ d'une législative partielle dans la 3e circonscription du Lot-et-Garonne. Un scrutin à haut risque pour la gauche, même si ­Jérôme Cahuzac l'avait emporté en juin avec 61,48 % des voix. La rue de Solferino n'a pas encore désigné celui qui sera chargé de convaincre les électeurs de cette circonscription qui connaît le plus fort taux de chômage de la région Aquitaine (11,7 %). Mais plusieurs élus socialistes ont déjà fait savoir qu'ils étaient prêts à relever le challenge. C'est le cas notamment de Daniel Borie, conseiller général de Tournon-d'Agenais.

De son côté, Alain Soubiran, très proche de l'ex-ministre du Budget, n'exclut pas de se présenter. «Pour cela, il faut que l'on vous sollicite, e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant