A Vienne, un hôtel tenu par des réfugiés

le
0

Avec sa déco rétro-design, ses prix modérés et sa localisation à un jet de pierre du célèbre parc du Prater, le nouvel hôtel Magdas est devenu l'un des plus courus de Vienne. Mais son originalité est ailleurs : ici, les salariés sont des réfugiés

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant