À vendre : un château d'eau... pour un euro symbolique

le
0

Réservoir d’eau dordognais et désaffecté avec grand jardin attenant, cherche acquéreur curieux et téméraire pour une nouvelle vie dans un nouveau château... d’eau.

A Saint-Pierre-de-Chignac dans la Dordogne, un bien plutôt atypique a été mis en vente sur le célèbre site Le Bon Coin: un château d’eau! Depuis deux ans, cette tour désaffectée d’une dizaine de mètres de hauteur et d’une emprise au sol de trente mètres peine à trouver preneur, raconte le journal Sud Ouest. En effet, depuis qu’un autre réservoir d’eau plus performant a été construit il y a peu dans la même commune, le Syndicat intercommunal d’adduction en eau potable Auvézère-Manoire souhaite se débarrasser de l’ancien édifice devenu obsolète. Mais la tâche est moins aisée qu’il n’y paraît... Et personne ne se bouscule au portillon.

Détruire le château d’eau? Jean-Pierre Bonnet, Président du SIAEP y a pourtant bien pensé pour faire tomber cette tourelle de béton armé encerclée d’un terrain d’environ 300 mètres carrés. Mais si l’on en croit les devis présentés jusqu’à présent, l’opération coûterait trop cher à la municipalité qui serait contrainte d’emprunter. Aussi, comme l’urbanisation de la commune a doté le château d’eau de nombreuses maisons voisines, impossible de songer à faire exploser la construction. C’est pourquoi le Syndicat a décidé de mettre en vente le grand réservoir d’eau pour un prix laissé à l’appréciation du plus offrant: «1 euro, 10 euros, 50 euros... Il n’y a pas vraiment de prix c’est à celui qui voudrait le récupérer».

Tandis que l’annonce n’avait suscité l’intérêt que d’une seule visite classée sans suite, aujourd’hui tout s’accélère avec la parution de cette curieuse offre immobilière dans plusieurs quotidiens nationaux. Et il semblerait que les premiers intéressés se manifestent. Jean-Pierre Bonnet raconte: «Les coups de fil n’arrêtent pas depuis ce matin. J’ai déjà reçu une demi-douzaine d’appels et une première visite du château est prévue pour un éventuel acquéreur cet après-midi!». Qui sait? Ce château d’eau dordognais attend peut-être sa nouvelle vie.

Vous aimez décidément beaucoup les maisons atypiques? Le Figaro Immobilier vous propose également de découvrir le château Rothschild près de Boulogne-Billancourt ou encore cette extraordinaire demeure avec 115 chambres, à vendre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant