A un sommet de 17 mois, les cours du pétrole peinent à progresser encore

le
0

(AOF) - Après leur nette progression des dernières semaines, soutenus par les accords de baisse de la réduction signés à l'Opep puis avec les producteurs non-membres du cartel, les cours du pétrole se sont montrés plutôt volatils cette semaine. Au plus haut depuis fin juillet 2015, ils ont maintenant besoin d'autres catalyseurs et les opérateurs du marché pétrolier attendent de voir l'impact concret des réductions de l'offre de chacun des pays producteurs. Ce vendredi, le cours du brent recule de 0,2% à 54,91 dollars et celui de WTI a perdu 0,38% à 52,75 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant