À Toulouse, la bataille du Capitole est lancée

le
0
L'ancien maire UMP Jean-Luc Moudenc espère reconquérir son fauteuil en 2014, mais l'UDI de Jean-Louis Borloo revendique la tête de liste pour la centriste Christine de Veyrac.

«On ne va pas demander à un parti qui a animé, servi et dirigé cette ville durant 37 ans, d'être absent pour ce type d'échéance! Cela ne serait pas raisonnable.» C'est ainsi, à Toulouse, que Jean-Louis Borloo, le président de l'UDI, a justifié la présence de son parti dans la bataille du Capitole. «Toulouse est de tradition centriste, sociale et ouverte sur le monde. Cette ville est donc pour nous une priorité», explique-t-il.

L'ancien ministre a rencontré ses troupes dans la Ville Rose et, notamment, celle qui porte le projet, la députée européenne UDI Christine de Veyrac. «Nous devons constituer une liste ouverte de centre droit, avec la droite républicaine et avec probablement des personnalités de gauche pour être a la fois très attentifs aux gens les plus fragiles, aux quartier...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant