A Toulouse, jusqu'à 20.000 personnes marchent contre la barbarie

le
1

TOULOUSE (Reuters) - Quinze à vingt mille personnes ont défilé en silence, samedi à Toulouse, à l'occasion d'un rassemblement contre la barbarie à l'appel d'organisations syndicales et de défense des droits de l'hommes.

Près de 15.000 personnes selon la police, 20.000 selon les organisateurs, ont participé à ce défilé organisé par la CGT, la FSU, Solidaires et la Ligue des droits de l'homme, "contre la barbarie, les amalgames, et pour la liberté et la paix".

"Je suis venue manifester car c'est important que les Français se rassemblent, soient tous unis en ces temps difficiles", a dit Sébastien, Toulousain qui avait déjà participé mardi à la minute de silence sur la place du Capitole.

"Ces événements me touchent encore plus car à Toulouse, nous avons déjà vécu cette horreur lors de l'affaire Merah", a-t-il ajouté, en référence au sept personnes dont trois enfants tuées en mars 2012 par Mohammed Merah à Toulouse et Montauban.

La manifestation s'est déroulée dans le calme, parsemée de messages de paix comme "Allahou Akbar célèbre la grandeur de Dieu. Ce n'est en aucun cas un slogan autorisant à tuer", "Islam, nom commun masculin, tiré de la racine salam qui veut dire paix" ou encore "Terroriste n'est pas musulman".

Un hélicoptère de la gendarmerie a surveillé le cortège tout au long du parcours qu'ont aussi emprunté les têtes de liste socialiste et Les Républicains aux élections régionales en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, Carole Delga et Dominique Reynié, aux côtés de nombreux élus locaux et régionaux.

Le 10 janvier, après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hypercacher de la porte de Vincennes, près de 120.000 personnes avaient manifesté dans les rues de Toulouse.

(Julie Rimbert, édité par Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8589793 le samedi 21 nov 2015 à 18:54

    Il n'y en avait que 10.000 il y a une heure.