À Tokyo, Fillon peaufine son image pour 2017

le
0
Sarkozystes et copéistes rappellent que la priorité de la droite doit rester les municipales de 2014.

Vendredi, François Fillon a poursuivi son déplacement au Japon par une visite à Sendai qui se relève doucement du tsunami de mars 2011. Comme le ferait finalement n'importe quel chef d'État en visite officielle sur l'archipel. Sur son compte Twitter, l'ancien premier ministre en a ainsi profité pour saluer une «belle leçon du peuple japonais», qu'il caractérise par «courage, méthode et volonté».

Mais, promis, en parlant de «courage», de «méthode» ou encore de «volonté», François Fillon était loin, très loin, de la politique française! Tout au moins officiellement. Et ce, même si au même moment, Brice Hortefeux, sur Europe 1, ou Jean-François Copé, sur RTL, commentaient toujours ses propos de la veille, notamment sur son intention d'être en position, «quoi qu'il arrive», pour 2017.

En fait, en reprenant son avion à Tokyo pour Paris, François Fillon...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant