A Tianjin, des produits chimiques visés par l'enquête

le
0

TIANJIN, Chine, 14 août (Reuters) - Les enquêteurs chinois cherchaient vendredi à établir les causes des deux énormes explosions survenues mercredi soir dans un entrepôt de produits chimiques volatils de Tianjin, une catastrophe qui a fait au moins 50 morts et quelque 700 blessés, dont 71 graves, selon le bilan le plus récent. Parmi les morts figurent une douzaine de pompiers, ont rapporté les médias officiels. Les sauveteurs ont retiré un survivant des décombres vendredi, a déclaré à la presse un représentant de la municipalité. Les explosions et l'incendie qu'elles ont provoqué ont détruit des centaines de conteneurs, des milliers de voitures et plusieurs bâtiments de la zone portuaire. L'entrepôt, conçu pour stocker des produits dangereux et toxiques, abritait principalement du nitrate d'ammonium, du nitrate de potassium et du carbure de calcium au moment des explosions, selon la police. Des experts chimistes ont expliqué que le carbure de calcium pouvait réagir avec l'eau pour créer de l'acétylène, un gaz hautement explosif. Une explosion peut ainsi se produire si l'on arrose du carbure de calcium avec de l'eau, ont-ils précisé. L'agence de presse officielle Chine nouvelle a rapporté que plusieurs conteneurs stockés dans l'entrepôt avaient pris feu avant les explosions. Et Lei Jinde, directeur adjoint du département de la propagande des pompiers chinois, qui dépend du ministère de la Sécurité publique, a déclaré au site internet ThePaper.cn que le premier groupe de pompiers arrivé sur le site avait utilisé de l'eau. "Nous savons qu'il y avait du carbure de calcium à l'intérieur mais nous ne savions pas s'il avait déjà explosé", a-t-il ajouté. "A ce moment-là, personne ne savait, les pompiers ne sont quand même pas stupides", a poursuivi Lei Jinde, expliquant que l'entrepôt était vaste et que la localisation précise du carbure de calcium à l'intérieur n'était pas connue. Chine nouvelle a rapporté que 18 pompiers restaient portés disparus et que 66 autres figuraient parmi les centaines de personnes hospitalisées. Plusieurs milliers d'habitants de Tianjin, une agglomération d'environ 15 millions de personnes qui est le 10e port mondial, ont dû être relogés en raisons des dommages subis par les immeubles et les maisons proches des explosions. Une équipe d'urgence de l'Agence internationale de l'énergie atomique et 241 experts en matériaux nucléaires et biochimiques de l'armée ont été envoyés sur place, a précisé Chine nouvelle. (Sui-Lee Wee et Adam Rose, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant