A.Théaux : " Les Jeux, ce n'est pas rien "

le
0
A.Théaux : " Les Jeux, ce n'est pas rien "
A.Théaux : " Les Jeux, ce n'est pas rien "

Adrien Théaux, c'est une année particulière cette année olympique (ndlr : interview réalisée en début de saison) ?C'est sûr que l'objectif principal de la saison, ce sont les JO. Il faudra arriver frais car la descente sera très physique, très longue. C'est une saison comme les autres avec les Jeux au milieu. Et les Jeux Olympiques, ce n'est pas rien.

Le spectre de Vancouver, avec aucune médaille en ski alpin, y pensez-vous et en parlez-vous entre vous ?Personnellement, je n'y pense plus. Ces résultats nous on fait du tort mais depuis ça se passe bien, tout le monde a réagi.

La descente est l'épreuve reine, mais il y a aussi le super-G. Comment avez-vous travaillé pour préparer ces deux échéances ?J'ai fait pas mal de technique, du slalom et du géant pour le super combiné. On fait pas mal de géant, qui sert pour le super-G mais aussi la descente. Ça se joue aussi dans la tête. Le jour J, il faudra arriver confiant, avec du bon matériel.

« On ne peut pas se permettre de gérer »

La blessure, on y pense ou on laisse ça de côté lors d'une année olympique ?Il ne faut pas y penser, c'est quand on y pense que la blessure arrive. On a toujours un peu d'appréhension. Sans les risques, il n'y aurait pas autant d'adrénaline, donc de plaisir. Après, c'est sûr qu'on n'a pas envie de se blesser avant les Jeux, mais c'est le risque. On ne peut pas se permettre de gérer et d'être sur la retenue. On nous dit souvent que plus on s'engage, moins il y a de risque car ce sont les moments où nous sommes le plus concentrés.

Un mot sur la Russie. Ce n'est pas aux athlètes d'être porteurs d'un message politique, mais n'est-ce pas dommage de vivre des Jeux dans ces conditions ?Personnellement, ça ne me dérange pas du tout. On préférerait qu'on ne parle que de nos sports, les faire découvrir aux Français. C'est un peu dommage que la politique prenne autant de place. Mais les Jeux sont une fête magnifique et nous avons la chance d'y participer et de peut-être faire des médailles. Nous regardons ces affaires de loin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant