À Taïwan, les «gamers» vont retourner à la fac

le
0
L'île nationaliste chinoise veut permettre à ses joueurs professionnels de jeux vidéo de poursuivre des études supérieures.

Taïwan invente un sport école d'un nouveau genre. Galvanisée par la victoire de son équipe, les «Taipei Assassins», contre les Sud-Coréens, «Azubu Frost», dimanche dernier à 2 heures du matin à Los Angeles, la petite île nationaliste chinoise va faire entrer ses «gamers», ses joueurs professionnels de jeux vidéo en ligne, à l'université.

Le ministre de l'Éducation, Chiang Wei-ling, a promis qu'un projet de loi dans ce sens serait formalisé d'ici à trois mois, annonce Taïwan Info, le site d'actualité du pays.

Jusqu'à présent, ces joueurs adulés en Asie, âgés en moyenne de 17 à 23 ans, étaient exemptés du service militaire classique pour le faire sous une forme civile dans des entreprises créatives et continuer de s'adonner à leur passion.

Passion qui leur permet de décrocher des contrats publicitaires faramineux et de gagner des centaines de milliers de dollars en quelques mois. Du coup, ils quittent l'école après le collège, mais les succès de plus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant