À suivre cette semaine : le pétrole restera déterminant

le
1

La semaine s'annonce calme sur le front des publications, mais l'évolution des prix du pétrole restera influente sur le cours des actions.
La semaine s'annonce calme sur le front des publications, mais l'évolution des prix du pétrole restera influente sur le cours des actions.

La semaine s’annonce a priori calme alors que les nouvelles économiques vont se raréfier avant le passage à la nouvelle année. Dans ce cadre, la volatilité des principaux indices boursiers devrait rester mesurée.

La seule variable susceptible de donner une tendance nette aux marchés sera le pétrole. La semaine dernière, la contraction des stocks de brut américains a entraîné un rebond des prix de l’or noir, qui s’est traduit par une hausse des marchés actions. Inversement, lundi 28 décembre, la morosité du marché du pétrole jouait négativement sur les marchés européens.

Ces mouvements a priori contre-intuitifs s’expliquent du fait que la faiblesse des prix du pétrole laisse craindre des difficultés financières pour les entreprises de ce secteur, et plus généralement pour les pays exportateurs de pétrole.

Malgré cette dernière inconnue, le CAC40 se dirige vers une année 2015 en progression de 8 à 10%, un résultat honorable pour une année plutôt mouvementée.

Les principaux indicateurs suivis cette semaine seront les suivants :

Lundi 28 décembre

16h30 : Etats-Unis : indice manufacturier de la Fed de Dallas pour le mois de décembre. Attendu en territoire négatif malgré le retraitement saisonnier.

Mardi 29 décembre

16h : Etats-Unis : indice de confiance des consommateurs publié par le Conference Board.

16h30 : Etats-Unis : indice du secteur des services de la Fed de Dallas.

Mercredi 30 décembre

10h : zone euro : montants des emprunts privés. Attendus en hausse de 1,3% en rythme annuel. La hausse des emprunts du secteur privé est l’un des objectifs de la BCE qui conserve des taux directeurs historiquement bas. Il s’agirait, de manière plus générale, d’un signe de confiance des entreprises.

16h : Etats-Unis : promesses de ventes de logements.

16h30 : Etats-Unis : stocks de pétrole brut (variation hebdomadaire). La semaine dernière, la même statistique avait fait rebondir les prix du pétrole alors que les stocks de brut américain s’étaient contractés de 5,8 millions de barils.

Jeudi 31 décembre

La Bourse de Paris clôturera à 14h30.

14h30 : Etats-Unis : traditionnelle statistique hebdomadaire des inscriptions au chômage.

Vendredi 1er janvier

Les marchés resteront fermés à l’occasion du Premier de l’An.

2h00 : Chine : indice PMI manufacturier du mois de décembre. Attendu à 49,6 points. Sous les 50 points, l’indice traduit une contraction de l’activité industrielle en rythme mensuel, mais cette contraction semble désormais plus lente qu’au cours de l’été dernier, ce qui est plutôt de nature à rassurer les investisseurs.

X. Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • talobre il y a 11 mois

    Lundi 28 décembre clôture s r d et voila le travail