À suivre cette semaine : Eurogroupe sur la dette grecque

le
0

L'Eurogroupe de lundi constituera le coeur de l'actualité économique de la semaine.
L'Eurogroupe de lundi constituera le coeur de l'actualité économique de la semaine.

Cette semaine, les marchés seront avant tout marqués par une réunion de l'Eurogroupe lundi 9 mai où la question d'un effacement partiel de la dette publique grecque ("hair cut") sera évoquée.

Cet Eurogroupe avait été prévu dans un premier temps il y a deux semaines, puis ajourné. Cette réunion sera très suivie du fait que certains négociateurs, notamment Jean-Claude Juncker, président de la Commission Européenne, semblent désormais prêts à évoquer un défaut partiel de la Grèce auprès de ses créanciers publics. Cette éventualité était considérée comme hors de propos l'été dernier et pourrait relancer d’importantes polémiques. À noter que le sujet, traité dans un climat plutôt serein, n’a relancé aucune nouvelle inquiétude sur les marchés financiers.

Dimanche 8 mai, la Chine a publié les chiffres de son commerce extérieur. Ceux-ci ne sont pas bons : par rapport à avril 2015, les exportations ont baissé de 1,8% en avril 2016, et les importations ont chuté de 10,9%. L'amélioration observée le mois dernier semble en partie remise en cause. Les marchés chinois ont pâti de cette nouvelle lundi (-2,79% à Shanghai), mais les marchés européens n’en ont pas été affectés.

L’ensemble des indicateurs suivis par les investisseurs cette semaine seront les suivants :

Lundi 9 mai 

2h : Japon : compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Bank of Japan (BoJ). Pourrait permettre d'en savoir plus sur les raisons qui ont poussé la BoJ à ne pas modifier sa politique monétaire malgré le passage du Japon en récession et en déflation à court terme.

8h : Allemagne : commandes à l'industrie au mois de mars.

Mardi 10 mai

3h30 : Chine : inflation (indice des prix à la consommation) du mois d'avril. Attendue à +2,4% en rythme annuel. Très suivie car traduisant partiellement la dynamique économique du pays.

8h : Allemagne : importations et exportations au mois d'avril. Même heure : production industrielle.

Mercredi 11 mai

10h30 : Royaume-Uni : production industrielle/production manufacturière au mois de mars. Attendue en légère progression face au mois précédent après une baisse enregistrée en février par rapport à janvier.

16h30 : Etats-Unis : évolution hebdomadaire des stocks américains de pétrole brut. Encore en hausse de 2,7 millions de barils lors de la publication de la semaine dernière. La hausse des stocks américains, qui continuent de battre des records depuis 1982, ne semble plus inquiéter le marché du pétrole, qui a retrouvé davantage de sérénité qu'en début d'année.

18h30 : Europe : prise de parole publique d'Ewald Nowotny, membre de la BCE, qui pourrait indirectement avoir une influence sur les marchés à l'ouverture du lendemain si les investisseurs y décèlent d'éventuelles indications sur la teneur des discussions à venir lors de la prochaine réunion de la BCE. La dernière réunion de la BCE, le 10 avril, n'avait apporté aucune surprise.

Jeudi 12 mai

11h : zone euro : production industrielle du mois de mars.

13h : Royaume-Uni : décision de la Bank of England sur ses taux d’intérêts, suivie d’un discours du gouverneur de la BoE à partir de 13h45. Toujours aucun changement de politique monétaire prévu à l’approche du référendum sur le « Brexit » (23 juin), qui pourrait de nouveau être commenté par Mark Carney, qui avait déjà souligné les risques que feraient peser le « Brexit » sur l’économie britannique.

14h30 : Etats-Unis : évolution hebdomadaire des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis.

Vendredi 13 mai

8h : Allemagne : croissance du premier trimestre (nouvelle estimation).

11h : zone euro : croissance du premier trimestre (nouvelle estimation).

X. Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant