A suivre aujourd'hui... VIVENDI

le
0

(AOF) - Vivendi (-1,73% à 17,275 euros) a terminé vendredi à la dernière place du CAC 40 après avoir publié des résultats du deuxième trimestre décevants. Si son bénéfice net ressort plutôt en ligne avec les attentes, à 187 millions en repli de 3,1%, c'est essentiellement grâce à la contribution positive de Telecom Italia intégrée pour la première fois dans les résultats du groupe. Vivendi est actionnaire à près de 25% de l'opérateur italien qui a enregistré une bonne performance au deuxième trimestre et relevé ses prévisions annuelles.

Ainsi, le bénéfice net ne reflète pas la nouvelle dégradation des performances opérationnelles de Vivendi au deuxième trimestre. Son résultat opérationnel ajusté (Ebita) a pourtant chuté de 41,5% sur la période clos le 30 juin à 174 millions d'euros. Les analystes l'attendaient à 212 millions.

Une fois de plus, la baisse du résultat opérationnel de Canal+ n'a été que partiellement compensé par la bonne santé d'Universal Music, tiré par l'essor du streaming. L'Ebita trimestriel de la chaine cryptée a reculé de 46,8% à 119 millions d'euros. La situation a donc empiré pour Canal+ par rapport au premier trimestre (l'Ebita de la filiale avait progressé de 2,7%), lestée par sa filiale française qui ne parvient toujours pas à stopper l'érosion de sa base d'abonnés. Au niveau du chiffre d'affaires de Canal+, la baisse des revenus français n'est que partiellement compensée par le dynamisme de l'international. Le chiffre d'affaires de la filiale a tout de même reculé de 3,8% au deuxième trimestre.

Pour tenter de redresser la situation et compenser l'impact négatif de la baisse du chiffre d'affaires sur son résultat opérationnel, Vivendi a dévoilé un plan de réduction des coûts de 300 millions d'euros pour Canal+ France. Ce montant est divisé en trois parties : 100 millions de réductions visées sur les abonnements, 50 millions sur les coûts techniques et la diffusion et 150 millions sur la production et l'édition de programmes.

Si les premiers effets de ce plan devraient se faire sentir d'ici la fin de l'année - il aura permis d'économiser 60 à 80 millions d'euros sur l'ensemble de 2016 selon Vivendi - il devrait être pleinement efficace en 2018. Le groupe a en effet réitéré son objectif d'atteindre l'équilibre pour Canal+ France à cette date.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant