A suivre aujourd'hui... VALEO

le
0

(AOF) - Valeo (+4,51% à 124,10 euros)a signé vendredi la plus forte hausse du CAC 40, après avoir annoncé une hausse de 36% de son dividende lors de la publication de résultats 2015 solides. L'équipementier automobile a enregistré un bénéfice net part du groupe (hors éléments non récurrents) de 825 millions d'euros soit une hausse de 39%. Barclays attendait 691 millions d'euros. Cette bonne surprise est à mettre au crédit de performances opérationnelles globalement supérieures aux attentes.

L'Ebitda s'est ainsi élevé à 1,84 milliard d'euros en augmentation de 21%, alors que les analystes de Barclays tablaient sur 1,699 milliard. Cette hausse a été sensible sur les quatre métiers du groupe, notamment dans l'activité Systèmes de visibilité (éclairage) qui a enregistré une croissance de son Ebitda de 36% à 521 millions d'euros. Cette division qui était en 2014 la troisième contributrice à l'Ebitda du groupe est devenue la principale source de bénéfices de Valeo.

Cette croissance du résultat opérationnel s'est traduite par une amélioration globale de la rentabilité de Valeo : sa marge opérationnelle est ressortie à 7,7% du chiffre d'affaires, en hausse de 0,5 point malgré l'augmentation des dépenses de R&D de 16% à 797 millions d'euros en 2015.

Enfin le chiffre d'affaires de Valeo a atteint 14,54 milliards d'euros en croissance de 14% (+ 7% à périmètre et taux de change constants) alors que Barclays l'attendait à 14,43 milliards d'euros.

Cette performance est due d'une part aux variations des taux de change qui ont eu un impact positif de 7 %, en raison principalement de la dépréciation de l'euro face au dollar et au yuan.

D'autre part, le pôle Première monte (87 % du chiffre d'affaires total) a enregistré un chiffre d'affaires 2015 de 12,60 milliards d'euros en hausse de 16%. La croissance de cette activité a ainsi surperformé de 6 points un marché automobile mondial déjà bien orienté : ce dernier a enregistré une croissance de 2% en 2015.

En termes de perspectives aussi, Valeo a réjoui les investisseurs. Fort d'un carnet de commandes record de 20,1 milliards d'euros en hausse de 15%, l'équipementier automobile prévoit de surperformer à nouveau la croissance du marché en 2016. La hausse de son chiffre d'affaires devrait être supérieure à celle de la production automobile mondiale d'environ 6 points, comme en 2015.

De plus, la marge opérationnelle devrait être en légère hausse malgré l'augmentation des frais nets de R&D. A ce sujet, Credit Suisse s'est dit préoccupé par la hausse de ces coûts qui pourrait avoir un impact négatif sur les résultats du groupe si la croissance n'était pas au rendez-vous.

Enfin, l'équipementier a déclaré être "significativement" en avance sur son objectif 2020 d'un chiffre d'affaires supérieur à 20 milliards d'euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant