A suivre aujourd'hui... SOLOCAL

le
2

(AOF) - Benjamin Jayet, premier actionnaire de Solocal Group avec 7% du capital, crée aujourd'hui l'association Les actionnaires de Solocal Group. "Contre la finance opaque qui a conduit leur entreprise à l'impasse actuelle, l'association appelle au rejet de l'accord proposé le 3 novembre, et demande une réouverture de la négociation sur la dette, avec, en préalable, une information complète et publique sur les liens de chaque personne autour de la table avec les actionnaires et les créanciers", précise le communiqué.

L'association Les actionnaires de Solocal Group "pointe en effet de multiples opacités sur l'accord du 3 novembre. En particulier, les représentants de l'association Regroupement PPLocal sont contestés par une partie de leurs mandants, alors qu'ils ont affirmé parler au nom de 10% du capital; et certaines institutions représentent simultanément les intérêts incompatibles des créanciers et des actionnaires, sans mentionner ce conflit d'intérêts".

Elle alerte "également l'ensemble des actionnaires sur le fait que l'accord du 3 novembre est, comme les propositions précédentes, inéquitable. Dans cet accord comme dans les précédents, les créanciers n'investissent pas en numéraire, alors qu'il est demandé aux actionnaires de faire une nouvelle augmentation de capital ; ils ne concèdent aucun abandon de créances et continuent à facturer un taux compris entre 7 et 8% pour une dette résiduelle de 400 millions d'euros".


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patjo47 il y a 8 mois

    n'ont jamais été remis en cause ni renégocier par la direction? A qui profite le crime?

  • patjo47 il y a 8 mois

    Tout à fait d'accord.Nous n avons jamais aidé la Société avec nos apports permanents mais la direction qui malgré les soi disant difficultés de l entreprise ne s'est pas privée de s octroyer de larges augmentations de salaires! Qui à osé faire acheter des actions à ses employés 15 € et couler la valeur de celles çi jusqu a 2 €.Notre argent pour aider cette société n a également servi qu' a enrichir des banquiers sans scrupules pillant la société avec des taux exorbitants , taux qui bizarrement .