A suivre aujourd'hui... SAFRAN

le
0

(AOF) - Safran a réalisé au troisième trimestre 2016 un chiffre d'affaires ajusté des activités poursuivies à 3,517 milliards en baisse de 4,1%. Sur une base organique, il a perdu 0,8%. Sur neuf mois, les revenus se sont élevées à 11,504 milliards, en hausse de 2,9% (+3,8% sur une base organique).

Les variations organiques excluent les effets des variations significatives du périmètre de consolidation, à savoir la classification des activités Safran Identity & Security en tant qu'activités en cours de cession et la mise en équivalence d' Airbus Safran Launchers.

Toutes les activités constituant Safran Identity & Security, y compris celles de Détection, ont en effet été classées comme activités en cours de cession à fin septembre 2016. Par conséquent, les perspectives 2016 et la comparaison avec 2015 portent sur les activités poursuivies : Propulsion, Équipements aéronautiques, Défense, Holding et autres.

Au sein des activités poursuivies, le pôle Propulsion aéronautique et spatiale enregistrent un chiffre d'affaires de 2,056 milliards au troisième trimestre, notamment impacté par le calendrier de livraison de moteurs militaires pour l'avion Rafale. Les activités d'Équipements aéronautiques réalisent pour leur part un chiffre d'affaires de 1,208 milliard en hausse de 3% sur une base organique. Le chiffre d'affaires des activités de Défense au troisième trimestre s'établit à 253 millions, en repli de 4,9 % (en baisse de 4,5% sur une base organique). Ce recul est principalement dû aux activités d'optronique.

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2016, Safran consolide sa participation dans Airbus Safran Launchers par mise en équivalence et, par conséquent, ne reconnaît plus de chiffre d'affaires au titre des activités spatiales. En 2016, ce changement devrait diminuer le chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros par rapport à 2015, dont 110 millions au troisième trimestre.

Safran prévoit sur l'ensemble de l'exercice 2016, une croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre 2 et 4 % par rapport à 2015. Du fait de la consolidation de la joint-venture ASL par mise en équivalence, le chiffre d'affaires ajusté publié des activités poursuivies devrait afficher une croissance proche de 1% en 2016, au taux de change spot moyen estimé de 1,11 dollar pour un euro. Le groupe anticipe également une augmentation d'environ 5 % du résultat opérationnel courant ajusté, accompagnée d'une nouvelle hausse du taux de marge par rapport à 2015 (au cours couvert de 1,24 dollar pour 1 euro).

Enfin, le cash flow libre devrait représenter plus de 40 % du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs États clients. Cette prévision confirme aussi les perspectives annoncées en février 2016 et réaffirmées en juillet 2016 qui s'appliquaient au périmètre du groupe au 31 décembre 2015.

Suite à la classification de Safran Identity & Security en tant qu'activités en cours de cession, Safran est donc amené à actualiser certaines hypothèses sur lesquelles reposent les perspectives annuelles. Les comparaisons sont établies par rapport aux données chiffrées de 2015 sur la base des activités poursuivies. Le groupe prévoit une réduction du niveau de R&D autofinancée de l'ordre de 100 à 150 millions, avec une baisse plus marquée des montants capitalisés liée à une diminution des dépenses sur le LEAP, l'A320neo et l'A350 à l'approche de la certification et de l'entrée en service. En raison de la baisse des dépenses capitalisées et de la hausse des amortissements, la R&D comptabilisée en charges devrait augmenter d'environ 50 millions d'euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant