A suivre aujourd'hui... SAFRAN

le
0

(AOF) - L'État a engagé mardi, via l'Agence des participations de l'Etat, la cession de 1,39% du capital de Safran (soit 5,8 millions d'actions). Cette cession prend la forme d'un placement institutionnel accéléré. Au terme de ce placement, l'Etat restera le premier actionnaire de Safran, avec 14% de son capital et environ 21,9% des droits de vote. Comme il a également été prévu pour l'opération de placement précédente, clôturée le 30 novembre 2015, l'État entend se conformer aux dispositions de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques.

644 444 titres supplémentaires (soit 0,15% du capital) seront donc ultérieurement proposés aux salariés et anciens salariés du groupe au titre du présent placement.

Cette cession s'inscrit dans le cadre d'une politique de gestion active des participations de l'Etat, qui doit permettre de préserver les intérêts patrimoniaux et stratégiques de l'Etat tout en dégageant des ressources en fonds propres pour soutenir les nouveaux secteurs porteurs de développement économique.

Ainsi, le produit de la cession de ces titres, qui sera versé sur le compte d'affectation spéciale des participations financières de l'Etat, pourra servir à financer des investissements de l'Etat actionnaire.

Cette opération a fait l'objet d'un avis de la Commission des participations et des transferts.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant