A suivre aujourd'hui... RECYLEX

le
0

(AOF) - Le chiffre d’affaires consolidé de Recylex au 30 juin 2016 s’est replié de 15% à 167,8 millions d’euros. Yves Roche, Président-Directeur Général du groupe Recylex, a déclaré : « L’évolution du chiffre d’affaires du groupe Recylex au premier semestre 2016 reflète essentiellement un impact marché, avec le recul des cours des métaux par rapport au premier semestre 2015. Pour rappel, les cours avaient fortement chuté au cours du second semestre 2015 et ils n’ont pas encore rattrapé cette correction importante ».

" Les équipes de Recylex travaillent toujours activement à lever, d'ici au quatrième trimestre 2016, l'ensemble des conditions de l'offre conditionnelle de prêt pour les filiales allemandes du Groupe reçue en juillet 2016 ", a-t-il ajouté.

Le chiffre d'affaires du segment Plomb a représenté 71% du chiffre d'affaires consolidé. Il a atteint 119,1 millions d'euros, soit un repli de 15% alors que le cours du plomb a reculé de 8% sur un an. Il a aussi été pénalisé par un repli des volumes produits (-7%) lié à une moindre disponibilité de matières à recycler.

Le chiffre d'affaires du segment Zinc a, lui, représenté 19% du chiffre d'affaires consolidé. Il a atteint 32,3 millions d'euros, en baisse de 12%. Le chiffre d'affaires retraité du segment (incluant la quote-part de Recytech SA détenue à 50%) s'est élevé à 39,9 millions d'euros, soit une baisse identique par rapport à la même période en 2015 (-13%). Ce recul s'explique principalement par la forte chute du cours du zinc par rapport au premier semestre 2015, qui a été compensée en partie par une hausse de la production.

Le chiffre d'affaires du segment Métaux Spéciaux a représenté 5% du chiffre d'affaires consolidé. Pure Metals GmbH a enregistré un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros, en baisse de 29%. Malgré une légère progression des ventes d'arsenic de haute pureté, ce fort recul s'explique principalement par un repli des volumes vendus de Germanium, couplé à la montée en puissance de la sous-traitance industrielle pour ce métal, par la forte chute des prix de l'Indium et dans une moindre mesure, par le repli des ventes de Gallium.

Le chiffre d'affaires du segment Plastique a représenté 5% du chiffre d'affaires consolidé. Il a atteint 8,4 millions d'euros en recul de 12% par rapport au premier semestre 2015. Au cours de la période, la production totale du segment s'est élevée à 8 058 tonnes de polypropylène recyclé, en recul de 15%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant