A suivre aujourd'hui... LAGARDERE

le
0

(AOF) - Lagardère (+6,38% à 20,76 euros) a fini vendredi parmi les plus fortes progressions du SBF 120, retrouvant son plus haut niveau depuis plus de deux semaines, tandis que Société Générale et Kepler Cheuvreux sont passés à l'achat sur le titre. Les deux bureaux d'études notent d'abord que le titre Lagardère a fortement baissé au cours des derniers mois : depuis le début de l'année, ce dernier a reculé de plus de 26%, pénalisé notamment par le départ de son directeur financier début mars.

Société Générale et Kepler recommandent d'autant plus de revenir sur le titre que ses perspectives sont plutôt attrayantes. Ainsi, ils se montrent confiants dans la réussite de la transformation actuellement menée par Lagardère, avec le désengagement des activités de distribution de la presse au profit d'activités en plus forte croissance comme le travel retail.

Kepler Cheuvreux souligne ainsi que la société ne souffre plus de sa surexposition à l'activité déclinante des imprimés et au marché publicitaire et que son profil de croissance s'est nettement amélioré. De leur côté, les experts de Société Générale estiment que les actifs concernés par des problèmes structurels représentent désormais moins de 10% du résultat du groupe et 6% de sa valorisation.

Ce recentrage de portefeuille d'actifs de Lagardère devrait se traduire par une dynamique organique plus importante. Société Générale la chiffre à long terme à 2%, Kepler Cheuvreux estime un cycle de croissance organique solide, de 2,3% par an entre 2015 et 2018, d'amélioration de la rentabilité et de hausse des bénéfices.

Les analystes mettent en avant une autre perspective favorable, s'attendant à ce que des mesures soient prises pour désendetter Lagardère. Société Générale est la plus prolixe à ce sujet, estimant que la dette, de 1,55 milliard d'euros fin 2015, pourrait être "réduite drastiquement si toutes les options étaient utilisées simultanément", un scénario qu'il juge toutefois peu probable.

Parmi ces options, le broker évoque de nouvelles cessions immobilières, estimant à près de 500 millions d'euros la valorisation du patrimoine qui pourrait être concerné. A ce sujet, Lagardère envisagerait le rapprochement des rédactions d'Europe 1 et du JDD en un seul lieu. Société Générale lance également d'autres pistes de désendettement comme l'ouverture du capital de ses activités de Travel retail, des cessions de magazines (Télé 7 jours, Ici Paris, France Dimanche...) ou la vente de sa participation de 42% au capital de Marie Claire.

Comme en écho, Kepler Cheuvreux souligne que les marques d'intérêt de Vivendi pour des actifs dans l'édition donnent en plus un caractère spéculatif au titre du groupe diversifié Lagardère.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant