A suivre aujourd'hui... IMERYS

le
0

(AOF) - Suite à un article publié par Le Monde au sujet de l’exploitation de talc, Imerys tient à rappeler qu’aucun des sites d’extraction de talc du Groupe n’est implanté en Afghanistan ou au Pakistan. Les gisements de talc exploités par Imerys sont situés en Australie, en Autriche, au Canada, en France, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis (Montana, Vermont). Imerys peut avoir recours à des approvisionnements externes, en appoint de la production de ses propres mines. Imerys réduit autant que possible la part de ces approvisionnements externes, en privilégiant ses propres ressources.

Les approvisionnements en talc en provenance du Pakistan (incluant celui d'origine afghane) représentent moins de 1% des ventes annuelles totales de talc d'Imerys.

Imerys réalise en toute transparence ses approvisionnements en provenance du Pakistan et d'Afghanistan, pays qui ne sont soumis à aucun embargo, en s'assurant qu'ils respectent les règles internationales encadrant le commerce avec ces pays. Ces achats sont effectués auprès d'un partenaire local unique, sélectionné par le groupe et avec lequel il a développé une relation exclusive depuis 5 ans.

"Imerys s'assure que ce partenaire respecte les règles exigeantes que le Groupe s'impose dans l'ensemble du monde pour lui-même et pour ses fournisseurs, en particulier en matière de transparence, d'éthique et de qualité des produits. Imerys s'assure du respect de ces règles par des cabinets d'audit indépendants, dont les conclusions confirment la pleine conformité des activités du groupe au sein de la zone. En outre, depuis 2015, le gouvernement afghan a imposé à toutes les entreprises locales le respect de règles très strictes qui facilitent nos procédures de contrôle", précise le communiqué.

Néanmoins, soucieux de s'assurer de la conformité de sa filière d'approvisionnement à ses règles de transparence, d'éthique et de qualité, Imerys complètera son appréciation par une évaluation réalisée en partenariat avec un organisme indépendant engagé sur le terrain. Cette étude permettra à Imerys de réexaminer les conditions de ses approvisionnements en talc en provenance du Pakistan et d'Afghanistan.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant