A suivre aujourd'hui... COFACE

le
0

(AOF) - Coface a fait état d'une baisse de 35,8% (-34,6% hors effets de change) de son bénéfice net part du groupe au premier trimestre à 26,9 millions d'euros et de 34,1% (-32,7% hors changes) de son résultat opérationnel à 38,2 millions. Tous deux sont entendus hors éléments retraités que sont la rémunération des garanties publiques au titre de 2015, l'indemnisation de départ du directeur général, et d'autres éléments. Ces derniers incluent des frais liés à la mise en place de la ligne de capital contingent et des honoraires d’audit et de consultants.

Le chiffre d'affaires de l'assureur-crédit s'est élevé à 365 millions d'euros, en recul de 6,3% (-4,4% hors changes). Dans les marchés matures d'Europe de l'Ouest et du Nord, le chiffre d'affaires du groupe a été impacté par la persistance d'une croissance atone et d'une forte concurrence sur les prix, en particulier en France et en Allemagne, compte tenu du niveau de risque moins élevé dans ces régions. En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires est en hausse une nouvelle fois ce trimestre, mais cette tendance reste à confirmer pour le long terme.

Les marchés émergents ont été confrontés à une grande volatilité des risques, ce qui a conduit Coface à prendre des mesures sur son portefeuille dans certains marchés (l'Amérique latine et l'Asie), ce qui a eu des effets sensibles sur la croissance du chiffre d'affaires. Les régions Europe Centrale et Méditerranée & Afrique (hors Espagne) ont affiché une légère augmentation de leur chiffre d'affaires.

Dans ce contexte, Coface a décidé de modifier la composition de ses régions européennes. L'Espagne et le Portugal sont maintenant rattachés à la région Méditerranée & Afrique (auparavant Europe de l'Ouest), et la Russie à l'Europe Centrale (auparavant Europe du Nord). Cette évolution permet aux régions Europe de l'Ouest et Europe du Nord de se concentrer davantage sur l'amélioration de la croissance et de l'efficacité opérationnelle.

"Étant donné la volatilité de l'environnement économique mondial, nous restons prudents pour 2016. Nous menons une revue stratégique approfondie de l'activité du groupe, qui intègre les travaux actuellement en cours sur l'efficacité opérationnelle nous permettant de regagner en compétitivité. Ses conclusions seront intégrées dans le nouveau plan stratégique dont nous présenterons les grandes thématiques à l'occasion des résultats semestriels, et que nous détaillerons le 22 septembre prochain", a indiqué Xavier Durand, directeur général de Coface.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant