A suivre aujourd'hui... COFACE

le
0

(AOF) - Coface et Bpifrance ont signé un accord relatif au transfert de la gestion des garanties publiques de Coface à Bpifrance, dans le prolongement du protocole préliminaire qui avait été conclu avec l’Etat le 29 juillet 2015. Le spécialiste de l’assurance-crédit rappelle que le montant qui lui sera dû au titre du transfert s’élève à 89,7 millions d’euros avant impôt. Ce profit exceptionnel, diminué des charges immédiates de dépréciation (estimées, au 31 décembre 2015, à 16,3 millions d’euros avant impôt), sera enregistré à la publication du décret.

L'ensemble des salariés et des systèmes d'informations dédiés à cette activité seront, dans ce cadre, transférés à Bpifrance Assurance Export. Le transfert effectif de l'activité et des équipes est prévu d'ici la fin de l'année 2016.

En parallèle, Coface et Bpifrance ont annoncé avoir engagé une réflexion sur la mise en place d'une collaboration solide et durable afin de mieux servir les entreprises françaises dans leurs projets, sans attendre l'achèvement de l'opération de transfert.

Ce partenariat s'appuiera sur 70 ans d'expertise de Coface en matière de couverture des risques commerciaux dans le monde entier et de système d'information enrichie. Il permettra ainsi d'offrir à Bpifrance une sécurité complémentaire dans le cadre de l'accompagnement financier des entreprises françaises et une vision fiable et unique sur la qualité des acheteurs étrangers.

Jusqu'au transfert, Coface continue de gérer les garanties publiques et est rémunéré à ce titre par l'Etat français. La baisse des coûts liés à la gestion de l'activité s'est traduite par une baisse de cette rémunération de 2,7 millions d'euros au titre de l'exercice 2015 : cet ajustement sera comptabilisé au 31 mars 2016.

Comme annoncé précédemment, la disparition de cette activité conduit mécaniquement à une diminution de 1,4 point de RoATE en base année pleine.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant