A suivre aujourd'hui... BOUYGUES

le
0

(AOF) - Au quatrième 2015, Bouygues a vu son résultat net baisser de 27% à 69 millions d'euros et son résultat opérationnel courant reculer de près de 5% à 344 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe diversifié a cédé de son côté plus de 3% à 8,6 milliards d'euros. Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice net part du groupe a chuté de 50% à 404 millions d'euros. Ajusté des éléments exceptionnels, dont les plus-values liées aux cessions d'Eurosport et de Cofiroute, le bénéfice net du groupe s'est effrité de 0,6% à 489 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant 2015 de Bouygues a augmenté de son côté de 6% à 941 millions d'euros, représentant une marge opérationnelle courante de 2,9% (+0,2 point). Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de son côté de 2% (-5% à périmètre et change constants) à 32,428 milliards d'euros.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale du 21 avril 2016 un dividende de 1,60 euro par action, stable par rapport à 2014. Les dates de détachement, d'arrêté des positions et de paiement sont respectivement fixées aux 26, 27 et 28 avril 2016.

Pour 2016, Bouygues vise une poursuite de l'amélioration de sa profitabilité.

Les activités de construction continueront de se développer de façon ciblée à l'international et d'élargir leur portefeuille d'offres pour proposer des produits et services innovants sur leurs marchés existants comme sur de nouveaux segments de marché. Leur rentabilité est attendue en amélioration à partir de 2016.

TF1 se développera dans la production et les contenus à partir de l'acquisition de Newen, accélèrera sa transformation digitale et adaptera le modèle économique de ses chaînes.

Bouygues Telecom, dans le cadre d'une stratégie stand alone, confirme son objectif de retour à une croissance pérenne du chiffre d'affaires et des résultats. Il vise un objectif de marge d'Ebitda de 25% en 2017 avec un plan d'économie d'au moins 400 millions d'euros en 2016 par rapport à fin 2013. Les investissements d'exploitation devraient être de l'ordre de 750 à 800 millions d'euros en 2016.

Par ailleurs, la mise en œuvre du partage de réseau avec le groupe Numericable-SFR ainsi que les plans d'adaptation dans les métiers devraient conduire à la prise en compte d'environ 200 millions d'euros de charges non courantes en 2016 dans le résultat opérationnel du groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant